Suivez ce blog via Facebook

mercredi 26 juillet 2017

Christopher Booker, chroniqueur au Telegraph du Royaume-Uni, ainsi qu'une communauté grandissante de scientifiques, soutient que la prédiction d'une augmentation catastrophique du niveau de la mer est "le plus grand mensonge jamais raconté"!

* Al Gore est devenu optimiste quant à sa prédiction apocalyptique documentée dans son film "An Inconvenient truth". Il dit, en 2017,: "Je suis très optimiste parce que le monde entier est maintenant parvenu à l'accord de Paris pour réduire la pollution et le réchauffement climatique au début de la deuxième moitié de ce siècle", a déclaré Gore. "De nombreux pays font des changements dramatiques maintenant et, indépendamment de la déclaration du président Trump sur l'accord de Paris, nos gouverneurs, maires et chefs d'entreprises intensifient leurs efforts pour combler l'écart. Je pense que nous allons respecter nos obligations en vertu de l'accord de Paris indépendamment de ce qu'il fait." 

Des chercheurs [bien graissés par le lobby sur le réchauffement climatique d'origine anthropique] prédisent que le niveau de la mer pourrait augmenter de près de deux fois plus que prévu d'ici l'année 2100, l'homme étant le coupable en raison des émissions de dioxyde de carbone. Bien que le Groupe d'experts intergouvernemental sur les changements climatiques (IPCC) de l'ONU ne prédit qu'une augmentation de 59cm (17 pouces) de l'océan d'ici 2100, Al Gore dans son film "An Inconvenient truth", qui a gagné aux Oscars, a été beaucoup plus loin en parlant d'une élévation de 20 pieds [600cm ou 236 pouces], montrant des graphiques informatiques des villes comme Shanghai et San Francisco à moitié sous l'eau, a noté Booker.

(...)

Toutes les discussions sur la montée de la mer "ne sont qu'une histoire effrontée et colossale", a déclaré Booker, citant le géologue et physicien suédois [controversé] Nils-Axel Morner, ancien président de la Commission internationale sur le changement du niveau de la mer  (INQUA), qui depuis 35 ans utilise toutes les méthodes scientifiques connues pour étudier le niveau de la mer partout dans le monde ".

En dépit des fluctuations du niveau de la mer, qui monte et qui descend, "la mer ne s'élève pas" dit Morner. "Elle n'a pas augmenté en 50 ans." 

S'il y a une augmentation dans ce siècle, elle "ne sera pas plus de 10 cm (quatre pouces), avec une incertitude de plus ou moins 10 cm". Et, en plus d'examiner les preuves solides, dit-il, les lois élémentaires de la physique (la chaleur latente nécessaire pour faire fondre la glace) nous disent que «l'apocalypse évoquée par Al Gore et Co. ne pourrait pas se produire».

Booker, en parlant des travaux de Morner: "c'est tellement certain que ces allégations concernant l'élévation du niveau de la mer sont 100 p. 100 fausses, elles sont toutes basées sur des prédictions de modèles informatiques, alors que ses résultats sont basés sur "aller sur le terrain pour observer ce qui se passe réellement le vrai monde."

Lors de l'exécution de la Commission internationale sur le changement de niveau de la mer, Morner a lancé un projet spécial sur les Maldives, "dont les dirigeants ont depuis 20 ans demandé de vastes sommes d'aide internationale pour éviter le désastre", a écrit Booker. "Six fois, lui et son équipe d'experts ont visité les îles, pour confirmer que la mer n'a pas augmenté depuis un demi-siècle. Avant d'annoncer ses résultats, il a proposé de montrer aux habitants un film expliquant pourquoi ils n'avaient rien à craindre. Le gouvernement a refusé de le laisser le présenter. "

De même, à Tuvalu, où les dirigeants locaux ont appelé les habitants à être évacués pendant 20 ans, "la mer a diminué au cours des dernières décennies", a écrit Booker. "La seule preuve que les témoins peuvent citer est fondée sur le fait que l'extraction des eaux souterraines pour la culture de l'ananas a permis à l'eau de mer de s'infiltrer pour les remplacer".

Booker a ajouté que l'une des "découvertes les plus choquantes de Morner était la raison pour laquelle le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a pu montrer que le niveau de la mer a augmenté de 2,3 mm par an. Jusqu'en 2003, même ses propres preuves satellitaires ne présentaient aucune tendance à la hausse. Mais soudainement, le graphique s'est incliné vers le haut parce que des "experts privilégiés du GIEC" avaient tiré parti de la découverte d'une jauge de marée unique dans le port de Hong Kong montrant une hausse de 2,3 mm. L'ensemble de la projection globale du niveau de la mer a ensuite été ajusté vers le haut par un «facteur correctif» de 2,3 mm, car, comme le savaient les scientifiques du GIEC, ils «avaient besoin de montrer une tendance». "

Morner a déclaré qu'il était "étonné de constater qu'aucun de ses 22 auteurs et contributeurs sur le niveau de la mer n'était un spécialiste du niveau de la mer: pas un".

Pourtant, les résultats de cette «ignorance délibérée» et de la dépendance à l'égard de modèles informatiques frauduleux sont devenus «le conducteur le plus puissant de toute cette hystérie", a écrit Booker.

Source:

mardi 25 juillet 2017

Los Angeles Times: "Comment la Corée du Nord déclenche de nouveaux efforts pour se préparer à une attaque nucléaire"

 * Préparation à une attaque nucléaire ou à toutes autres catastrophes...

Des flottes de grands camions noirs, des bateaux portuaires et des avions, équipés de capteurs de radiation et exploités par des équipes spécialement formées en matière d'application de la loi, sont prêts à entrer en action à Los Angeles pour une catastrophe que personne ne veut même envisager: une attaque nucléaire nord-coréenne.

Les villes américaines se sont longtemps préparées à une attaque terroriste, même à des armes nucléaire ou à une "bombe sale", mais les programmes de missiles et d'armes à longue portée de la Corée du Nord ont maintenant suscité des inquiétudes pour la côte ouest en raison de la vulnérabilité croissante à une attaque.

«Nous surveillons les événements partout dans le monde et évaluons s'il y a quelque chose qui pourrait nous frapper ici», a déclaré le capitaine Leonard McCray, commandant du bureau des opérations d'urgence au département du shérif du comté de Los Angeles. "La Corée du Nord est clairement l'un d'entre eux".

Au fur et à mesure que la tension augmente, la question inévitable est: à quel point sont-ils bien préparés à Los Angeles et dans d'autres villes américaines pour une attaque nucléaire? La réponse est quelque peu inattendue. Après deux décennies de lutte contre le terrorisme, les organismes d'application de la loi et le gouvernement fédéral d'aujourd'hui sont mieux équipés et formés pour traiter les suites d'une attaque nucléaire limitée qu'ils ne l'étaient au cours de la guerre froide. Pourtant, des générations d'Américains ont grandi sans apprendre à se protéger après une détonation.

Pourtant, les événements récents ont secoué les agences d'intervention d'urgence et ont incité certains à affiner leurs préparatifs.

Une série d'essais d'armes nucléaires souterraines et des vols de missiles de plus en plus sophistiqués ont conduit les analystes à conclure que la Corée du Nord a déjà la capacité d'envoyer une ogive en Alaska et éventuellement à Hawaï. En un ou deux ans, en fonction de son étonnant taux de progrès, la Corée du Nord devrait pouvoir atteindre Los Angeles, San Francisco, Seattle et Portland, l'Oregon, a déclaré David Wright, un expert en armes de l'Union of Concerned Scientists.

Les États-Unis ont longtemps essayé d'arrêter l'ascension de la Corée du Nord en tant que puissance nucléaire, mais la politique nationale a largement contourné la question à savoir si les villes américaines vulnérables ont la capacité à affronter une attaque surprise et quelles capacités les localités doivent développer pour répondre à une explosion et à des retombées radioactives.

Les États-Unis ont abandonné leur programme de défense civile près de la fin de la guerre froide après avoir constaté que tout échange nucléaire limité avec l'Union soviétique passerait probablement à un holocauste à grande échelle, ce qui impliquerait des centaines de détonations d'armes nucléaires. Il semblait futile pour les gens d'essayer de survivre à une telle catastrophe dans les refuges publics.

Mais la menace nord-coréenne est différente. Le gouvernement de Pyongyang ne peut avoir qu'une douzaine d'armes nucléaires, dont la plupart ne sont pas adaptées à un envoi de missiles.

"Les gens pensent que tout le monde périra, mais ce n'est pas le cas", a déclaré Matthew LoPresti, un législateur à Hawaï qui s'est occupé de la préparation à une attaque. "Ce serait un accident de masse, mais la plupart des gens survivraient. Si vous ne prenez pas de mesures, plus de gens perdront leur vie. "

Un ingrédient qui semble manquer est une campagne de sensibilisation du public qui indique aux gens ce qu'il faut faire, a déclaré le Dr Robert Levin, médecin hygiéniste du comté de Ventura.

"Nous pouvons sauver des centaines de milliers de vies", a déclaré Levin, qui a dirigé l'un des quelques grands programmes de la nation pour élaborer un plan d'intervention détaillé pour une attaque nucléaire. "Nous supposons qu'une attaque sur Los Angeles aura un impact sur le comté de Ventura parce que nous aurions des millions de personnes en fuite et un panache radioactif qui pourrait nous rejoindre".

Le comté a rédigé un plan d'intervention nucléaire de 252 pages qui traite des problèmes tels que les retombées (les niveaux de rayonnement tombent à 80% au premier jour) à la gestion des cadavres. Levin a également développé une campagne de sensibilisation du public, en soutenant fortement les dirigeants politiques locaux. Un message d'intérêt public montre un nuage en forme de champignon et un acteur qui chante: "Oh non, il est soufflé, le nuage est dans le ciel ... Vous n'avez pas besoin d'être effrayé, vous n'avez pas besoin d'être bruyant, car vous pouvez survivre. Même à un nuage en forme de champignon ". [Quel message stupide, ils prennent les citoyens pour de vrais imbéciles!]

Le travail de défense civile effectué par le comté de Ventura est extrêmement rare, a déclaré Alex Wellerstein, historien d'armes nucléaires et professeur assistant au Stevens Institute of Technology au New Jersey.

Il y a eu peu de discours public depuis la guerre froide au sujet des conséquences des menaces nucléaires, a-t-il déclaré. En conséquence, une génération entière a grandi avec peu de conscience du danger posé par les armes nucléaires.

Ce mois-ci, Wellerstein et d'autres chercheurs ont lancé Reinventing Civil Defense, un projet à but non lucratif qui, au cours des deux prochaines années, examinera la meilleure façon de rééduquer le public américain sur la menace nucléaire - qui n'a jamais disparue. Il est financé par une subvention de 500 000 $ de Carnegie Corp. de New York.

"Si nous vivons dans un monde où une détonation nucléaire est possible, et c'est le cas, les gens devraient être informés de ce que cela signifie", a-t-il déclaré. "C'est une chose inexistante dans notre société depuis la fin des années 1980".

Lire la suite:

lundi 24 juillet 2017

Le Sénégal va procéder en 2019 à la vaccination gratuite contre le cancer du col de l’utérus, de toutes les filles âgées de 9 à 14 ans, a assuré le Conseiller du Programme élargi de vaccination (PEV) au bureau de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à Dakar, docteur Aliou Diallo

* Et devinez qui est le plus important donateur dans cette campagne nationale de vaccination?

Premier donateur privé de Gavi, la Fondation Bill & Melinda Gates continue de mener ses actions de plaidoyer au nom de l’Alliance du Vaccin. Elle a déjà versé à Gavi plus de 2,5 milliards US$ depuis 2000.

Certaines institutions peuvent donc avoir un impact spectaculaire en tant que partenaires du Matching Fund de Gavi :

Absolute Return for Kids (ARK)  
Anglo American plc  
Children’s Investment Fund Foundation (CIFF)  
Comic Relief  
“la Caixa”  
J.P. Morgan  

Et la Fondation Clinton ne fait pas bande à part:
https://www.clintonfoundation.org/main/clinton-foundation-blog.html/2012/07/11/delivering-lifesaving-vaccines-in-ethiopia

J'ai fait une courte recherche dans la liste de donateurs, et rapport annuel, de certaines de ces fondations et nos gouvernements occidentaux versent des millions de dollars chaque année à l'une ou l'autre de ces fondations et programmes, sans compter la Fondation Bill & Melinda Gates qui apparaît à peu près partout!

‘’Cette série de vaccination se fera en collaboration avec l’Alliance du vaccin GAVI qui a proposé, de faire un rattrapage pour vacciner toutes les filles de 9 à 14 ans contre le cancer du col de l’utérus’’, a expliqué docteur Diallo dans un entretien avec l’APS. Cela permettra, a-t-il dit, d’enrôler beaucoup de filles en même temps de revenir à la cible traditionnelle, c’est-à-dire les 9 ans.

En effet, fait-il noter, le Sénégal est en train d’élargir sa cible de vaccination avec l’introduction du vaccin contre le HPV (cancer du col de l’utérus) et l’expérimentation a été déjà faite dans 2 districts sanitaires. Cela s’est avéré ’’très prometteur’’, selon lui.

D’après le conseiller PEV de l’OMS, l’extension de l’expérimentation, dans tous les districts sanitaires du Sénégal, qui devait se faire en novembre 2017, a été repoussée à 2018. Mais le plan était déjà ficelé.

‘’La cohorte de 9 ans a été choisie, parce que quasiment 90% de cette cible se trouve à l’école primaire et cela permet de ne pas se disperser à toucher les autres cibles qui risquent de surélever les besoins en vaccin qui sont assez chers. Une dose coûte 18.000 FCFA et il en faut 2 par filles’’ dit-il.

Toutefois, ajoute t-il, avec GAVI le vaccin est gratuit. Ce qui fait que depuis 2014, les filles de 9 ans, habitants dans les districts pilotes de Mékhé (district rural) et Philippe Maguilène Senghor (district urbain) sont vaccinées gratuitement. ‘’On s’arrange afin de pouvoir vacciner en novembre pour la 1-ère dose et faire la 2-ème dose 6 mois après, en mai, avant la fin de l’année scolaire’’, a dit Dr Diallo.

Il a précisé que le district de Khombole a été enrôlé cette année dans la phase pilote et qu’il était même prévu le passage à l’échelle dans tous les districts du Sénégal. Mais compte tenu de l’indisponibilité du vaccin chez les firmes, l’extension a été reportée.

‘’Certes la demande en vaccin contre le cancer du col de l’utérus est très forte, mais GAVI a assuré qu’en 2018, le Sénégal sera prioritaire et recevra la totalité de sa commande en vaccin contre le HPV’’ a confié docteur Aliou Diallo.

Source:

Des employés sont sur le point de se faire implanter une micropuce

Ceci n’est pas tiré d’un film de science-fiction. Three Square Market est sur le point de devenir la première entreprise aux États-Unis à implanter des micropuces à ses employés.

Fonctionnant par la technologie de radio-identification, les employés pourront ouvrir des portes, se connecter à leur ordinateur et même acheter de la nourriture, selon la BBC.

La puce, qui sera introduite sous la peau, est de la grosseur d’un grain de riz et coûte 300 $ US. Une cinquantaine d’employés se sont déjà inscrits pour bénéficier de la technologie.

Même si plusieurs craignent de se retrouver dans un scénario aux allures de «1984» de Georges Orwell, le président de la compagnie Todd Westby a assuré qu’il n’y a pas de système GPS pour retracer et espionner les employés.

Selon le chef des opérations de la compagnie, Patrick McMullan, tout le monde voudra bientôt avoir sa propre micropuce.

Source:

Éruption solaire TITANESQUE le 23 juillet 2017

Une éruption solaire majeure a eu lieu la nuit dernière. On parle certainement d'une classe X et d'une éjection de masse coronale possédant les caractéristiques de ce qu'on appelle un "killshot". ELLE N'EST TOUTEFOIS PAS DIRIGÉE VERS NOUS. Inutile de courir à l'épicerie! Mais dans d'autres circonstances c'est ce que je vous aurais dit avec une telle éruption! C'est la planète Mars qui se trouve dans la ligne de feu. 

Source:

vendredi 21 juillet 2017

La Corée du Nord dispose «à l’évidence» de la capacité de frapper les Etats-Unis avec un missile balistique intercontinental, mais sans pouvoir toutefois encore viser le territoire avec précision, a estimé mardi un général américain

* Avec précision... Un missile pourrait malencontreusement frapper le Nevada au lieu de la Californie? Je ne suis pas tout à fait rassurée!

Des vapeurs mystérieuses qui sortent d'un glacier confirment la chaleur géothermique sous la glace du Groenland

Confirmation de l'énergie géothermique sous le glacier du Groenland: les vapeurs sortent d'une fissure 
dans un glacier près de Kulusuk, Photo de Ágúst Arnbjörnsson, pilote chez Icelandair.

La photo a été prise par le pilote Ágúst Arnbjörnsson le 11 juillet 2017, lors d'un vol d'une altitude d'environ 34 000 pieds (10,4 km) de Reykjavík à Portland. Alors, les plumes de chaleur qui viennent de dessous la glace sont assez grandes!

Les pilotes ont d'abord pensé que ce pourrait être un avion qui s'était écrasé parce qu'il y avait des cratères d'où sortait la fumée.

Ensuite, le pilote a encouragé d'autres pilotes à enquêter dans la région. L'un d'eux est venu tous les jours pendant 5 jours. L'étrange phénomène de la vapeur était toujours en cours.

Le phénomène de la chaleur n'a pas encore été étudié. Personne n'a pu atteindre l'emplacement exact de la vapeur mystérieuse à environ 75 km de Kulusuk.

Explications pour les vapeurs mystérieuses

Il y a deux explications pour expliquer cette anomalie thermique:

(1) Il peut y avoir une source géothermique potentielle au fond du glacier. Si cela est vrai, la source de chaleur doit être puissante pour amener la vapeur à la surface car la glace a une épaisseur de 2 km à cet endroit.

(2) Les panaches peuvent être déclenchés par des cascades massives qui tombent dans les fissures et dans le glacier en raison de la fonte du glacier. Il semble que parfois ces chutes géantes puissent mesurer jusqu'à 2 milles de long. Mais selon un scientifique, cette explication n'est pas plausible puisqu'il n'y a pas de petites chutes d'eau dans la région.

Donc, l'explication la plus crédible pour cette vapeur mystérieuse est l'énergie géothermique. On la trouve le long des côtes du Groenland et une équipe internationale de scientifiques a affirmé que la chaleur interne de la Terre augmente le flux rapide de glace et la fonte sous-glaciaire au Groenland.

Source:

Réponse, de Carlos Ramirez, à la question: "S'il n'y a pas de réchauffement climatique pourquoi la banquise fond ???"

* Excellente question et une explication documentée et intelligente.

1. C’est une question très pertinente! D'autant plus qu’il y a tellement d’opinions de toutes sortes sur le web à ce sujet. Certains prédisent que les glaces de l’Antarctique vont complètement disparaître en été 2017. J’ai aussi vu quelqu'un relater qu’avec la fin des épandages aériens nous aurions plus de glace. Et bien sûr, le grand Boubou Al Gore qui prédisait la disparition TOTALE des glaces pour septembre 2016 si je me souviens bien. Ceux qui pensent que le climat est 100% volontairement ou involontairement contrôlé par l’homme font une grande erreur. 

Tout comme j’ai déjà expliqué pour le processus naturel de la couche d’ozone (fraude des CFC) ainsi que pour le CO2, le gèle et le dégèle est un processus également presque à 100% naturel. 

Ils ont surfé sur un Soleil plus actif et la continuité de cette période naturelle de réchauffement planétaire qu’est l’Holocène. Ils commencent maintenant à parler de géo-ingénierie pour nous sauver parce qu’ils ont perdu leur vague. Même au rythme où nous allions, cela aurait pris 2 à 3 milles ans avant que la cryosphère disparaisse !! Je parle du rythme officiel et non des prévisions incohérentes du GIEC. Le maximum solaire du cycle 24 a été très faible, mais il a connu un double pic au niveau du nombre de taches solaires. Un en 2012 et l’autre en 2014, voici en image pour les visuels : 

La température s’est naturellement élevée un peu pendant ces courtes périodes. Ils ont bien évidemment sauté sur l’occasion pour marteler à nouveau leur simpliste certitude. 

En glaciologie, on utilise des altimètres satellitaires pour mesurer l’épaisseur des glaces et ainsi surveiller les calottes glaciaires. Ils le font aussi sur les grands lacs pour suivre les périodes de gèle et dégèle qui sont un bon indicatif climatologique. Or, malgré ce qu’on nous dit et les résultats officiels le prouvent, le gain de glace en Antarctique DÉPASSE les pertes. Et cela ne date pas d’hier ! Malgré que l’étude ait sorti le 30 octobre 2015, les données satellitaires analysées révèlent un gain net de 112 milliards de tonnes de glace par an de 1992 à 2001. Le gain a ralenti à 82 milliards/ an entre 2003 et 2008. Plus récemment, les mêmes données altimétriques démontraient que le gain était de 135 milliards de tonnes par an. Soit 65 milliards de tonnes de perte versus 200 milliards de tonnes de gain. Comme je l’explique par mes théories à propos de l’augmentation de la couverture nuageuse via les rayonnements cosmiques, il y aura plus de nuages et de précipitations. Nous observons ce phénomène partout en ce moment même. Les déluges en Inde, Chine, Japon et à beaucoup d’autres endroits où les records sont fracassés (Paris dernièrement aussi). CE SONT LES CHUTES DE NEIGES QUI INFLUENCENT DIRECTEMENT LE NIVEAU DES GLACIERS. Par ailleurs, l’albédo de la neige fraîche est plus puissant que les glaces anciennes. 

Réponse partie 2

Un peu plus près de nous au Groenland, après une brève fonte probablement causée par le double pic solaire mentionné plus haut, qu’ils ont utilisée pour nous manipuler, des records de couverture de glace ce sont multipliés. Encore une fois pour les visuels : 

Al Gore et ses disciples crient à l’élévation du niveau des océans. Or la réalité actuelle montre une baisse de 0.23 mm par année selon les dernières données reliées à l’étude des glaces de l’Antarctique

Bref, si les glaciers fondent, c’est parce qu’on vous dit qu’ils fondent ! 

Le réchauffement climatique naturel s’est terminé en 1998 et nous sommes en période de transition en ce moment vers une période froide. Nous commençons à entrer officiellement dans celle-ci avec la fin de ce cycle solaire 24 très faible et le cycle 25 nous y plongera pour un bon bout de temps car le Soleil semble retourner dans une période de sommeil pour quelques cycles. Je pourrais aussi parler des autres facteurs au niveau de la chimie atmosphérique (ozone plus élevé dans la mésosphère aux pôles et moins d’ozone dans la stratosphère (à l’équateur) et des rayonnements UV, mais je ne veux pas trop alourdir ce commentaire. 

Bonne journée !

Carlos

Articles en complément d'information publiés sur ce blog

"Les pôles ne fondent pas", selon un expert sur les changements climatiques

Réchauffement de la planète? Daily Mail: "Un souffle arctique va apporter des records de baisse des températures pour le milieu de l'été"

Daily Mail: "Fuite d'un rapport des Nations Unies qui révèle que la température de la planète n'a pas augmentée au cours des 15 dernières années" 

Daily Mail (7 septembre 2013): "Et maintenant c'est le refroidissement climatique global!

Le réchauffement global s'est arrêté il y a 16 ans, indique le rapport du bureau du MET publié tranquillement… Et voici le diagramme pour le prouver

Un Prix Nobel de physique dénonce le mensonge du réchauffement climatique créé exclusivement par l'homme!

Greenpeace, WWF et les "Amis de la terre" sont financés par ceux qu'ils dénoncent!

Dérèglement climatique : les scientifiques du CERN "bâillonnés"

2013: La chaleur du manteau terrestre fait fondre la calotte glaciaire du Groenland indique une nouvelle étude

NASA: Greenland's thick ice sheet insulates the bedrock below from the cold temperatures at the surface, so the bottom of the ice is often tens of degrees warmer than the top, because the ice bottom is slowly warmed by heat coming from Earth's depths:

'Ice sheet melt caused by heat from Earth core not just global warming': NEW REPORT CLAIMS

Taking earth's inner temperature: Surprising new study finds that the mantle is hotter than we thought

L'océan fait fondre l'Antarctique par dessous

jeudi 20 juillet 2017

Un 6.7 en Turquie

https://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

Une vague de froid frappe le Brésil, l'Argentine et le Chili

* «Tempête du siècle»: le froid inhabituel fait sept victimes en Argentine

Chili : des chutes de neige historiques sur la capitale

La nature nous annonce-t-elle une nouvelle glaciation ?

Quand on pense au Brésil, on imagine plutôt les immenses plages de Rio de Janeiro. Mais, depuis lundi 17 juillet, le pays offre un autre visage, en tout cas dans le Sud. Alors que l'hiver sévit dans l'hémisphère Sud, une vague de froid a touché le Brésil.

Une température de - 6,6°C

Un brouillard épais et des pluies verglaçantes se sont abattues sur l'Etat de Santa Catarina. A Urupema, une ville de cet Etat, parfois surnommée "la ville la plus froide du Brésil", la température a atteint - 6,6°C et la température ressentie - 17°C, selon la télévision brésilienne Globo.

La fine couche de glace blanche qui a recouvert les arbres et les plantes a magnifié les paysages. L'occasion, pour les habitants coutumiers d'un temps plus clément, d'immortaliser la période en prenant des photos.

Sources:

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés