Suivez ce blog via Facebook

jeudi 22 juin 2017

La Terre bientôt frôlée par un astéroïde de 300 mètres?

*ASTÉROÏDES : UN ASTROPHYSICIEN TIRE LA SONNETTE D’ALARME

Obama a signé un décret présidentiel (ordre exécutif) en date du 13 octobre 2016 concernant la "préparation de la nation" face à des phénomènes météorologiques extrêmes provenant de l'espace

Ce décret décrit les conséquences catastrophiques potentielles de la météo spatiale, comme les éruptions solaires et les tempêtes électromagnétiques qui peuvent avoir des effets désastreux sur les infrastructures essentielles. Il énumère une série de mesures qui doivent être prises par différentes agences pour observer ces menaces, pour les prévenir et pour intervenir en cas de défaillance du réseau électrique, des communications et de tous les systèmes qui, en cascade, pourraient être endommagés.

Un astéroïde de 300 mètres devrait bientôt passer près de notre planète, selon des chercheurs russes de l'Oural.

Le 24 juin, un astéroïde de la catégorie des potentiellement dangereux passera près de notre planète, ont annoncé des astrophysiciens de l'Oural.

«L'astéroïde se rapprochera dangereusement de la Terre, à 7h38 heure de Moscou (5h38 UTC)», ont déclaré les chercheurs de l'université de l'Oural.

Les experts ont établi que l'astéroïde de 300 mètres de diamètre passera à une distance de 3,036 millions de kilomètres à une vitesse de 45.648 km/h.

Le corps céleste a été découvert le 10 juillet 2010 grâce au télescope spatial infrarouge WISE mis en orbite par la NASA le 14 décembre 2009.

Les dimensions de l'astéroïde sont considérablement supérieures à celles de la météorite de Tcheliabinsk.

La météorite de Tcheliabinsk s'est désintégrée le 15 février 2013 au-dessus de l'Oural méridional et du nord du Kazakhstan. La masse initiale de la météorite était de 10.000 tonnes pour une taille de 17 mètres. Son explosion, qui s'est produite entre 30 et 50 km d'altitude, a fait plus de 1.500 blessés et a produit des dégâts dans les régions russes de Tioumen, de Kourgan, d'Ekaterinbourg et de Tcheliabinsk. Les ondes de choc dégagées par la chute de la météorite ont fait deux fois le tour de la Terre. Selon certaines sources, la puissance de l'explosion a atteint 460 kilotonnes d'équivalent TNT.

Source:

Un 6.8 au Guatemala

https://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

dimanche 18 juin 2017

La coalition anti-Daech ferait usage de bombes au phosphore blanc à Raqqa et à Mossoul pour reconquérir ces deux villes aux mains de l'EI. De quoi s'agit-il?

* Je m'abstiens de publier des photos, elles sont horribles à regarder. Tapez "attaque phosphore blanc" et vous constaterez qu'il s'agit de brûlures plus que majeures!

Des vidéos montrant de tirs de munition au phosphore blanc ont été mises en ligne par les activistes de "Raqqa Is Being Slaughtered Silently (RBSS) " (Raqqa se fait massacrer en silence"), mais également par l'Aamaq, l'agence de presse de l'organisation Etat islamique (EI). Elles feraient partie de la panoplie d'armes employées pour déloger l'EI de Raqqa, son fief du nord-est de la Syrie. 

Qu'est le phosphore blanc, que la coalition anti-Daech est accusée d'utiliser? (,,,)

Le phosphore blanc est employé par les militaires à trois fins: les tirs d'altitude pour illuminer un champ de bataille nocturne grâce aux flammes éclairantes produites au contact de l'air. À plus basse altitude, il s'agit d'une arme incendiaire. Elle peut aussi être utilisée pour masquer les opérations de l'attaquant en raison de l'épaisse fumée qu'elle dégage.  

Mais son usage est très controversé car le produit "s'enflamme au contact de l'oxygène, et continue de brûler à une température pouvant atteindre 816 degrés", explique un rapport de Human Rights Watch (HRW). "Cette substance brûle jusqu'à ce qu'elle disparaisse en provoquant des brûlures du second ou du troisième degré (qui peuvent atteindre les os) sur toutes les parties exposées des personnes touchées par les particules", complète une synthèse du Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (GRIP) en 2009.  

Le danger est par ailleurs persistant, les munitions laissant des résidus peuvent s'éteindre provisoirement puis se rallumer spontanément s'ils sont remis en contact avec l'air. "À Gaza, précise HRW, nous avons vu des gens mourir de façon tragique, car les médecins ne savaient pas que leurs brûlures avaient été causées par du phosphore blanc et n'ont donc pas pu leur apporter des soins adaptés."  

Les bombes au phosphore blanc ne sont pas considérées comme des armes chimiques, mais comme des armes incendiaires, à l'instar des bombes au napalm. Elles ne relèvent donc pas de la Convention sur les armes chimiques (CWC) mais en théorie du Protocole III de la Convention sur les armes classiques (CCWC), qui réglemente les armes incendiaires, signé par 114 pays dont les Etats européens, les Etats-Unis et la Russie. Il interdit l'utilisation d'armes incendiaires contre la population civile ainsi que le largage d'armes incendiaires contre des objectifs militaires situés à l'intérieur d'une concentration de civils. "La France et la Belgique, par exemple, n'utilisent plus de phosphore blanc", souligne Joseph Henrotin. 

Il existe toutefois une ambiguïté quant à l'usage du phosphore blanc: le protocole III ne considère pas comme incendiaires les armes ayant "des effets incendiaires fortuits", telles les munitions éclairantes et les fumigènes. Pour certains pays, cela serait le cas du phosphore blanc, ce que conteste le GRIP: "bien que les armes au phosphore blanc soient souvent utilisées pour l'illumination et l'écran de fumée qu'elles provoquent, insiste-t-il, on ne peut "prétendre dans leur cas que l'effet incendiaire est fortuit". 

Traduction partielle de l'article trouvé sur:
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/qu-est-le-phosphore-blanc-que-la-coalition-anti-daech-est-accusee-d-utiliser_1917060.html

Les attaques à la scopolamine, drogue qui "zombifie" la personne intoxiquée, sont en hausse à Bogotá en Colombie

* Emilio, connais-tu cette plante et est-elle répandue en Colombie?

La scopolamine, drogue qui prive le sujet intoxiqué de son libre-arbitre et de sa capacité à discerner le bien du mal, a été approuvée par la FDA pour le développement d'injection et de timbre dermique
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2015/07/la-scopolamine-drogue-qui-prive-le.html

La Scopolamine: une drogue appelée "Le souffle du diable" qui est reconnue comme étant la plus inquiétante de toutes puisqu'elle brise complètement la volonté de la personne droguée

La police nationale de la Colombie a révélé que les attaques à la  scopolamine à Bogotá ont augmentées tant localement que sur les touristes. Cette dangereuse drogue agit en quelques secondes, elle prive la personne de son libre-arbitre, permettant à un abuseur ou à un criminel de prendre le contrôle de ses actions, de ses avoirs, et ne lui laisse aucun souvenir de ce qui s'est passé.

Connue en Colombie comme «burundanga», la scopolamine est extraite de l'arbuste de Brugmansia, répandue dans les hauts plateaux andins et reconnaissable pour ses fleurs en forme de cloche jaune ou de blanche. Dans les mains des criminels, cette poudre fine inodore peut être  mélangée à une boisson ou tout simplement soufflée sur votre visage. Si vous avez été ciblé, vous devenez étourdi et confus, au point où vous obéissez aux instructions de votre assaillant sans aucune résistance.

Selon la police, 961 cas de burundanga ont été déclarés à Bogotá jusqu'à présent cette année, soit une augmentation de 20% par rapport à la même période l'an dernier.

Source:

Les États-Unis abattent un premier avion syrien

* Disons que ce dimanche pourrait être un jour marquant et tournant...

Un avion de l'armée syrienne a été abattu dimanche par la coalition internationale dirigée par Washington dans la province de Raqa (nord), où des affrontements inédits ont opposé les troupes gouvernementales aux Forces démocratiques syriennes (FDS, antijihadistes), soutenues par les Etats-Unis.

L'incident, rapporté par l'armée syrienne et confirmé par Washington, constitue une escalade alors que les troupes syriennes se trouvent à la lisière de zones de contrôle de forces soutenues par les Américains dans le nord et le sud de la Syrie.

Après avoir largement avancé dans le nord, notamment avec la conquête d'Alep, le régime syrien progresse depuis mai dans le centre et le sud du pays, et se dirige dorénavant vers l'est.

Il a chassé le groupe Etat islamique (EI) de plusieurs zones dans la Badiya (désert) et atteint le 9 juin la frontière irakienne, encerclant quasiment des rebelles soutenus par Washington et basés au poste-frontière d'Al-Tanaf.

Inquiets, les Etats-Unis ont déployé dans la foulée des batteries de lance-roquettes multiples.

La tension est encore montée d'un cran avec l'annonce dimanche par l'Iran de tirs de missiles de moyenne portée contre "des bases terroristes" dans la région de Deir Ezzor, essentiellement contrôlée par l'EI dans l'est de la Syrie. Il s'agit selon les médias iraniens des premiers tirs en 30 ans --depuis la guerre Iran-Irak (1980-88)-- de missiles de l'Iran hors de son territoire.

'Légitime défense'

"L'aviation de la coalition internationale a visé cet après-midi un de nos avions de combat dans la région de Resafa, dans le sud de la province de Raqa, alors qu'il menait une mission contre le groupe terroriste Etat islamique", a indiqué l'armée syrienne, précisant que "l'avion a été abattu et le pilote porté disparu".

"Le commandement général de l'armée met en garde contre les graves conséquences de cette agression flagrante sur les efforts visant à lutter contre le terrorisme", a-t-elle ajouté.

Washington a confirmé avoir abattu un avion syrien, affirmant que ce dernier avait tiré sur des combattants soutenus par les Etats-Unis, au sud-ouest de Raqa.

"A 18H43, un avion syrien de type SU-22 a largué des bombes près de combattants soutenus par la coalition au sud de Tabqa, et en vertu de nos règles d'engagement et de la légitime défense qui prévaut au sein de la coalition (anti-EI), il a été immédiatement abattu par un avion américain F/A-18E Super Hornet", a affirmé le commandement de la coalition dans un communiqué.

L'armée syrienne avait progressé ces dernières heures dans cette région et était arrivée aux portes de Resafa, à une quarantaine de km au sud-ouest de la ville de Raqa, principal fief de l'EI en Syrie.

Mais l'objectif du régime n'est pas Raqa, que tentent de capturer les FDS, alliance de combattants kurdes et arabes anti-EI.

"Le régime veut à travers la province de Raqa parvenir à la province pétrolière de Deir Ezzor", plus à l'est, a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

"Le régime (...) ne veut pas que les forces soutenues par les Américains avancent plus au sud de Raqa", a-t-il ajouté, faisant état d'affrontements tard en soirée entre l'armée et les FDS dans deux villages, à une quarantaine de km au sud de la ville de Raqa. C'est la première fois que les deux forces rivales s'affrontent.

Tirs de missiles iraniens

Les FDS sont entrées le 6 juin à Raqa, se sont depuis emparées d'une poignée de quartiers et s'apprêtent à y lancer la bataille cruciale du centre-ville.

La guerre en Syrie, qui a fait 320 000 morts en six ans, s'est transformée en un conflit très complexe avec la montée des jihadistes et l'implication de puissances régionales et internationales.

Engagé aux côtés du régime, l'Iran a pour sa part annoncé des tirs de missiles de moyenne portée contre des cibles "terroristes" en Syrie.

L'annonce a été faite par les Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime iranien, selon qui les tirs ont été effectués dimanche depuis l'ouest de l'Iran contre "des bases de terroristes" dans la région de Deir Ezzor, en représailles au double attentat du 7 juin qui a fait 17 morts à Téhéran et a été revendiqué par l'EI.

Les médias iraniens ont fait état de six missiles.

Après le double attentat, les Gardiens avaient affirmé qu'ils "vengeraient le sang versé des innocents".

Dans leur communiqué, les Gardiens de la révolution ont lancé dimanche une mise en garde aux "terroristes et leurs protecteurs dans la région et hors de la région".

"En cas de répétition de ces attaques sataniques contre le peuple iranien, ils devront s'attendre à la colère révolutionnaire et les flammes de la vengeance", préviennent-ils.

Les autorités iraniennes ont accusé l'Arabie saoudite mais aussi les Etats-Unis de soutenir les groupes jihadistes qui agissent contre l'Iran.

Source:

L'Iran tire des missiles contre «des bases de terroristes» en Syrie

Les Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime iranien, ont annoncé avoir tiré dimanche depuis l'ouest de l'Iran une série de missiles contre «des bases de terroristes» dans la région de Deir Ezzor en Syrie, contrôlée essentiellement par le groupe armé État islamique (EI).

Il s'agit des premiers tirs de missiles de l'Iran hors de son territoire en 30 ans, depuis la guerre Iran-Irak (1980-1988), selon les médias iraniens.

Ces tirs de missiles sont intervenus en «représailles» aux attentats perpétrés le 7 juin contre le Parlement et le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran, qui ont fait dix-sept morts et ont été revendiqués par l'EI, ont annoncé les Gardiens dans un communiqué publié sur leur site sepahnews.

Quelques heures auparavant, le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, avait promis que l'Iran allait «infliger une gifle à ses ennemis, devant les familles des «martyrs» notamment ceux tués en Syrie et en Irak, selon son site internet.

L'Iran est engagé en Irak et en Syrie aux côtés des gouvernements de ces deux pays contre des groupes rebelles et jihadistes, dont l'EI. C'est la première fois que des missiles sont tirés depuis le territoire iranien contre les groupes djihadistes en Syrie.

«Dans cette opération, des missiles de moyenne portée ont été tirés depuis les provinces de Kermanshah et du Kurdistan. Un grand nombre de terroristes ont été tués et leurs équipements et armes détruits», affirme le communiqué des Gardiens.

Mise en garde

L'attaque visait «la base de commandement et de regroupement (...) des terroristes à Deir Ezzor dans l'est de la Syrie», ajoutent les Gardiens de la révolution.

Selon les médias iraniens, les missiles ont parcouru une distance de 650 kilomètres en passant au-dessus du territoire irakien pour frapper leurs cibles à Deir Ezzor.

La télévision iranienne a montré des images présentées comme celles des tirs de ces missiles.

Après le double attentat de Téhéran, les Gardiens avaient affirmé qu'ils «vengeraient le sang versé des innocents».

Dans leur communiqué, les Gardiens de la révolution ont lancé une mise en garde aux «terroristes et leurs protecteurs dans la région et hors de la région».

«En cas de répétition de ces attaques sataniques contre le peuple iranien, ils devront s'attendre à la colère révolutionnaire et les flammes de la vengeance», préviennent-ils.

Les autorités iraniennes ont accusé l'Arabie saoudite, mais aussi les États-Unis de soutenir les groupes djihadistes qui agissent contre l'Iran.

L'Iran a développé ces dernières années un vaste programme balistique avec de nombreux types de missiles, dont des engins d'une portée de 2000 kilomètres.

Le Sénat américain a voté jeudi à une écrasante majorité une nouvelle loi pour adopter de nouvelles sanctions contre l'Iran, accusé de «soutien à des actes terroristes internationaux», et pour son programme balistique.

L'Iran a dénoncé vendredi ce vote en affirmant qu'il était «totalement illégal et illégitime». «Les forces armées iraniennes vont continuer à défendre la sécurité et les intérêts du pays», a déclaré Bahram Ghassemi, porte-parole du ministère des Affaires étrangères en ajoutant que «le programme balistique de l'Iran était totalement légitime».

source:

vendredi 16 juin 2017

Recette de crème solaire sans produits toxiques et cancérigènes

* Plus de 80% des écrans solaires ne rempliraient pas leurs promesses ou pourraient même être dangereux pour la santé, selon une récente étude américaine


4 onzes d'huile de coconut (disponible en épicerie)
4 cuillères à table d'huile d'olive
Huiles essentielles (facultatif)
Faire fondre les 2 huiles au bain-marie jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène
Ajouter ensuite 2 cuillères à table d'oxyde de zinc (sans nano particules)
http://www.ecoboutik.ca/fr/boutique-en-ligne/z%C3%A9ro-d%C3%A9chet/oxyde-de-zinc-50g-detail

Laissez refroidir et vous obtiendrez une crème solaire sans produit toxique. Appliquez aux 2 heures.

mercredi 14 juin 2017

Un 6.9 au Guatemala

https://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

Liste des mortalités de masse d'animaux à travers le monde depuis janvier 2017

Vous pouvez consulter les archives jusqu'en 2011, en bas de page. Cette liste montre bien que ces mortalités de masse se produisent partout dans le monde, que ce n'est pas un phénomène isolé à une région, un pays ou un continent. Les causes sont très rarement nommées, elles sont "en investigation par les experts".

http://www.end-times-prophecy.org/animal-deaths-birds-fish-end-times.html

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés